Soins Santé

 Oublié Pass?
 Register
Voir: 3035|Réponse: 49

craquement dans la gorge a la deglutition

[Copier lien]

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-05 07:27:27 |Tout les posts
Bjr,
J'ai un craquement dans le haut de la gorge (au niveau des cartilages du larynx) systematique a chaque deglutition.
C'est extremement crispant ...
C'est couple a des sensation d'etouffement (foulard legerement serre au niveau du bas de la gorge)
Quelqu'un a deja eut les meme symptomes, qu'est ce ?
(J'ai fait un bilan sanguin : OK , une echographie de la thyroide : OK, un examen ORL : OK)
L'ORL m'a dis que je suis stresse, que le craquement est due sans doute a une arthtire due a un reflux gastrique (mais je ne sens jamais de brulure dans ma gorge ...) Et m'a prescrit :
- un medicament contre le rflux
- des anxiolitiques
Cela fait 1 semaine que je suis le traitement et aucune amelioration ...
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-08 04:22:04 |Tout les posts
Bonjour à tous
Je vous rejoins car je me reconnais dans ce genre de symptomes qui restent sans le moindre diagnostic:
-douleur pulsatile à l'oreille
-douleur cervicale et brachiale
-sensation de corps étranger dans la gorge
-craquement et douleur en avant du cou quand j'avale
-tiraillement dans la machoire et la gencive
-nevralgie faciale.....la liste est longue
TOUT CA D' UN SEUL COTE toujours A GAUCHE
J'ai passé les examens suivants: radio cervicale, scanner cervical, emg, echo de la thyroide (j'ai des nodules bénins) scintigraphie de la thyroide, ponction de la thyroide, prise de sang, exam rhumato, ORL....
Tout comme vous j'ai vu un ORL qui m'a osculté avec son fibroscope mais RAS sauf d'importantes contractures des sterno masteo cleoidien qui pourraient gener la carotide, j'ai aussi une carence en fer et des antécédants de problèmes lombaires mais rien à voir....et ce matin j'ai une espèce de douleur à l'amygdale gauche et à la gencive....bref, si vous vous reconnaissez merci de m'orienter car je crois que je vais devenir folle....je tiens à signaler que je ne suis pas hyponchondriaque...mais si ca continue....et si c'est une maladie imaginaire....je ne pourrai pas concevoir qu'on puisse alors ressentir de telles douleurs...
Bye...
PS/ JE VOIS AUSSI L'ostéopathe MARDI
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-08 03:08:26 |Tout les posts
Salut a tous !
J'ai 31 ans et j'ai depuis 4 mois des petits soucis de santé !
Tout a commencé par un lumbago, de ce fait j'ai eu un traitement pour me soigné et a partir de celui ci tout c'est degradé :
- douleurs abdominales tres importantes (scaner, coloscopie et fibro) rien de bien mechant aparement tout ca viendrait du traitement anti inflammatoire
- cervicalegie (seance kiné; maiso thérapie) bof! les douleurs sont toujours la !
- Acoufènes a l'oreille droite ( vue ORL )
et pour terminé le meilleur :
- claquement au nivau du larynx ( vue ORL ) se serrait donc l'os hyoide !!! ca peut partir comme rester m'a t-il dit !!!
J'ai lu vos post et je vous comprends....C'est pas simple a vivre tous les jours...Garder le moral n'est pas evident !
Je voulais savoir si par un ostheo il est possible de faire quelque chose...???
Lundi je retourne voir mon généraliste pour la 10 eme fois
je vais lui demander une radio pulmonaire...Je me rend compte qu'aujourd'hui etre malade c'est tres difficile et de se faire soigner et comprendre encore pire !!!
essayons d'etre au top nous vaincrons !!
Merci a tous
je vous redonnerai de mes nouvelles plus tard !
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-08 01:09:38 |Tout les posts
Salut à toutes et à tous, je relance un peu le sujet, pour vous dire que j'ai consulté un stomato qui m'a donné qq exercices pour essayer de remettre de l'ordre dans ma bouche!! Des mouvements de machoires: avant en arrière puis gauche au centre , avant en arrière et droite au centre. A faire pdt 3 minutes 2 x par jour.
Je n'ai constaté aucun changement concret (si ce n'est que j'ai un claquement dans l'oreille gauche quand je fais ces mouvements) et ca fait plusieurs mois maintenant.
Alors qq'un a-t-il un idée sur nos pbs de claquement à la déglutition? (Pour ma part porchaine étape: la gouttière surement)
Merci
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-08 00:05:16 |Tout les posts
Avec tous les temoignages qu'il y a sur ce sujet... est-ce que quelqu'un a reussi à faire cesser ces claquements, douleurs et genes? Merci!
P.S: qq'un a-t-il essayé un orthodontiste ou stomatologue?
A+
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 22:36:14 |Tout les posts
Salut,
J'ai aussi ce claquement juste sur la gauche de la pomme d'Adam depuis 2 ou 3 mois à la suite d'une angine mal soignée alors ça me fait plaisir de savoir que je ne suis pas seul.
Je pense que ça peut venir de plusieurs facteurs différents, pour moi je pense que c'est aussi le stress qui est en cause. En effet je suis dans une pèriode de ma vie où il y a du nouveau et je vais devoir être très responsable (Je vais avoir mon 1er enfant  ) et moi qui a toujours vécu comme un ado ça me fait un peu peur. Donc voilà pourquoi je pense que ce claquement vient surtout du stress. De plus j'ai comme l'impression que ça me fait ronffler beaucoup plus que d'habitude. J'ai aussi remarqué que lorsque j'arrête de fumer quelques jours le claquement continu mais je ne tousse plus et je n'ai plus de glaires.
Bon courage à tous et ne démoralisez pas, ça ne doit pas être trop grave même si c'est génant.
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 21:26:02 |Tout les posts
Si seulement....
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 20:04:00 |Tout les posts
Salut,
Me revoilà après une absence un peu prolongée.
Malheureusement rien de bien excitant à signaler.
Suite à un scanner des sinus, l'ORL m'a diagnostiqué une polypose naso-sinusienne de stade 1 sur 3, c'est à dire pas trop méchant (je dois prendre du Nasonex en spray).
D'après lui, ce sont ces polypes qui sécrètent un liquide qui s'écoule dans la gorge et qui irrite ma gorge et mes cordes vocales. Pas d'amélioration après 3 semaines de traitement. Au contraire, j'ai maintenant des épisodes de toux (irritation). Mais par contre, il ne voit pas de lien avec les craquements. Pour lui, craquements = stress. Quoiqu'il en soit, mes craquements sont toujours là (souvent quand j'avale ma salive mais aussi quand j'avale de la nourriture, plutôt le soir et au réveil mais aussi pendant la journée). Je vous dis pas quand je pousse sur ma trachée (de gauche à droite), ça craque de partout.
Si quelqu'un a une solution miracle....
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 18:25:19 |Tout les posts
Merci a toi d'avoir posté un commentaire sur ce forum... on va bien finir tous ensemble par trouver qq chose... pour ma part, le scanner pouvait "peut etre" (en fonction du médecin qui regarde les clichés!!!) présenter une calcification du cartilage thyroïdien et de 2 ligaments reliés à l'os hyoide.... rien de grave donc rien a faire d'après ces memes médecins!
a+
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 16:39:37 |Tout les posts
Bonjour à tous,
Quelle soulagement de vous lire !!
J'ai en effet ce fameux et insupportable craquement dans la gorge pendant la déglutition de salive(pour les aliments aucun problème).
Cela dur depuis plus d'un an et s'accompagne d'autres symptomes.
J'ai 30 ans je suis chanteur, j' ai 10 ans de technique vocale et je rencontre des soucis de voix assez déstabilisant. Apres avoir réglé une des causes éventuelles de mes problèmes(un reflux gastrique - Traitement par ipp et régime alimentaire drastique) je me retrouve avec toujours ce craquement et la voix assez rauque et tres instable même en voix parlé.
En effet je remarque une amélioration de ma voix dès le matin quand ce craquement diminu donc ça m'a l'air assez lié.
J'ai été voir une ORL à demi phoniatre qui m'a regardé du coin de l'oeil quand je lui ai parlé de "craquement", elle ma osculté m'a rien trouvé de grave, m'envoies en réeducation chez une ortho !!
Certains medecins nous bacle, n'écoutent pas ce qu'on leurs dit du moment qu'on à rien d'évident et de grave, ils s'en foutent !!
Le plus dur c'est que ce sont des symptomes assez peu fréquents et qu'on passe tres vite pour un hypocondriaque de première ou pour un grand stressé !
En résumé ce n'est pas qu'un bruit à accepter ça me pourri bien la vie est le morale avec.
Je pense faire un bilan phoniatrique à l'hopital Américain à paris afin de m'adresser à des gens spécialisé dans le domaine..
Bon courage à tous et je manquerais pas de vous faire un résumé de ce bilan..
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 14:54:34 |Tout les posts
Bsr a tous , je suis tout nouveaux malgré ce probléme de fou qui commence a me rendre paranooo...
Moi sa a commencer il y a environ 1 an et demi par d claquement ds l oreille et tout d un coup comme si j avt ja gorge "collé" prit de panique je me suis dit c normal vu ke je faisiat d choses pas tres catholique avec mes narines , mais tout compte fait g stop m bétise et prit ma petite fierté et je suis aller rencontrer un Orl.. pas besoin de vous dire skil ma dit car je v repeter l mutiple post ci dessus...
Bref cela m ennerve le seul rapport ke g trouver s est que g eu un gros coup de stress sous l emprise de la snifette et voila le probleme est arriver
Cela f plaisir de trouver des gens ayant le meme probleme plus ou moins
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 13:48:40 |Tout les posts
Salut Cycolool,
Ton message m'a l'air bien désespéré.
Tout de même, c'est réjouissant qu'il n'y ait "rien". Bien sûr je comprends ton désarroi: rien de "clinique" n'empêche pas que tu ressentes des douleurs, etc.
Je suis persuadé que nos sensations et nos symptômes sont réels, mais ils ne correspondent apparemment pas à une pathologie bien définie, à quelque syndrôme enseigné dans les écoles de médecine. Les médecins sont donc un peu perdus.
Je ne peux que répéter ma conviction profonde: le facteur psychologique est déclencheur, ou accélérateur, ou amplificateur d'autres symptômes physiques bien réels que les médecins ont du mal à cerner (précisément car le fond est psychologique).
Je suis de plus en plus convaincu que je ne trouverai pas de réponse valable à mes troubles chez les ORL, mais peut-être du côté des orthophonistes, ostéopathes, kinés et pourquoi pas psychanalistes, mais surtout en moi-même.
Au fait, je voulais encore dire, concernant tes oreilles, que la douleur en elle-même est un problème qui peut être pris en charge par le corps médical, quelle qu'en soit la cause. Je ne sais pas en France, mais en Belgique, cette question est prise au sérieux ("douleurs chroniques" ). Par exemple, l'hôpital Brugmann à Bruxelles a une équipe pluridisciplinaire (extrait du site web):
"Ce service est destiné à des patients qui ont des douleurs persistantes malgré une démarche diagnostique bien conduite et des interventions thérapeutiques préalables"
Bon, courage
Abeille
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 12:18:05 |Tout les posts
salut, pour ma part l'irm n'a rien révéle... et mes douleurs dans l'oreille sont de + en + présentes depuis maintenant 2 mois et demi... En ce qui concerne le sydrome d'eagle j'ai pu voir sur un site internet les radios d'un gamin d'une dizaine d'années qui souffrait de ce problème... donc ce ne sont pas que les personnes agées qui peuvent etre affectées par ce syndrome...
Pour finir, il faudrait que je retourne voir l'orl n°4 (j'en suis qu'à 4 moi...) pour lui montré mon IRM sans intérêt, lui expliqué comme fonctionne le CD fournit avec le scanner et lui supplier (a genoux je pense) qu'il m'examine les oreilles... et bien sur lui donner 60€...
Donc en fait non, j'abandonne et j'attend sans plus rien espérer puisque de toute façon "y a rien".
Bye.
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 10:29:18 |Tout les posts
Je reviens de chez l'ORL (et de quatre, ou cinq, je sais plus). Cette fois, je suis allé dans l'hopital le plus renommé de ma ville (Bruxelles) car au fond de moi, j'avais peur que les autres fussent incompétents. Et donc encore une laryngoscopie avec la caméra qui passe par le nez. Constat: rien de bien grave, peut-être un polype dans le nez qui bouche le sinus et l'infecte, d'oû écoulements de liquides dans la gorge et irritation du larynx. Je dois faire un scanner des sinus pour confirmer (je vous tiendrai au courant). Je dois dire que cet été, j'ai fait un peu de plongée sous-marine et à partir de 6-7 m de pronfondeur, j'avais très mal au niveau de l'arcade sourcillère. Bref, il y a peut-être ce problème mais je reste convaincu qu'une énorme partie du problème est psychologique. J'ai trouvé un article en anglais qui parle du "functional dysphonia, dysphagia and the silent no". C'est une réflexion sur les gens qui ont des troubles inexpliqués de la gorge. "This concept can also be defined as the inability to set limits to one's interactions with others - not being able to say no at the right moment". Ca me parle énormément.
Une autre chose vient de se produire dans ma vie: j'ai quitté ma copine. Dumoins j'ai pris de la distance. Je ne dis pas que mes problèmes de gorge ont disparu mais au moins je leur accorde moins d'importance. C'est essentiel pour moi: je veux prendre assez de temps loin d'elle pour voir comment mon corps (ma gorge) réagit. Je vais prendre le temps d'écouter mon corps et mon coeur.
Une dernière chose: apparemment, le syndrome de Eagle ne concerne que les personnes agées (d'après l'ORL). Fausse piste donc, apparemment.
Bien à vous
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 09:10:48 |Tout les posts
salut abeille, en ce qui concenre les problemes de voix, je n en ai pas vraiment mais certains matins (plus trop ces derniers mois) j etais oblige de faire des AAAAAA car j avais l impression d avoir les cordes vocales peu reactives...
pour tes recherches en anglais, merci de nous avoir informer de tes resultats et je pense maintenant avoir mis un nom a ce trouble (pour ma part j avais deja essaye une recherche anglaise mais les mots n etaient pas corrects d apres les termes tu as employe) au cas ou je te laisse mon msn si jamais tu voulais correspondre plus facilement... cycolool@hotmail.com
A+ et merci encore
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 07:51:46 |Tout les posts

J'ai du nouveau.
En fait, je me suis mis à chercher en anglais et non plus en français. Une mine d'informations !!!!
Je ne sais pas pourquoi j'ai pas fait ça plus tôt, car je maîtrise assez bien cette langue.
Si vous avez quelques rudiments d'anglais, voici qelques mots clés à taper dans Google:
- Eagle's syndrom (Syndrôme de Eagle)
- Throat clicking (craquement / claquement gorge)
- Laryngopharyngeal reflux disease (LPR): reflux gastro-laryngé
- Muscle tension dysphonia
- Functional dysphonia (dysphonie fonctionnelle)
J'insiste sur le syndrôme de Eagle (calcification du ligament stylohyoide) qui cause des symptômes mentionnés sur ce forum: douleur dans l'oreille (otalgie) et problèmes de déglutition notamment. Voici un extrait:
What are the symptoms of Eagle syndrome?
People with Eagle syndrome may experience a wide range of symptoms, including pain in both the throat and the ear, vertigo, voice alteration, cough, dizziness, sinusitis or bloodshot eyes. It may feel like something is stuck in one's throat, and swallowing may be difficult. It may also be painful to turn one's head. Pain during swallowing, opening the mouth or turning the head may also be experienced.
ciao
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 06:27:42 |Tout les posts
ok, je vois maintenant ce que sont les glandes salivaires.
Au fait, as-tu aussi des problèmes de voix ou pas du tout?
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 05:21:38 |Tout les posts
Salut,
quand je parle des glandes salivaires, je veux parler de ces 2 grosses glandes qui se trouvent dans la gorge sous la machoire
(en descandant vos doigts le longs des oreilles, on arrive aux "coins" de la machoire, et bien ce sont les glandes qui se trouve derrière... que l'on fait ressortir en reculant la langue dans sa bouche vers les dents du fond - je pense que ce sont les glandes parotides mais les médecins que j'ai consulté se contredisent entre eux!!)
Et pour en revenir sur les maux dans les oreilles , ils sont surtout dans l'oreille gauche (et meme avec un coton tige je ressens une veritable douleur dans le conduit auditif...)
Je pense pour ma part que le claquement (qui est survenu suite à un gros stress) n'a pas de cause direct sur les douleurs, ce n'est pas le claquement qui m'engendre de nouveaux maux.... mais que ces douleurs sont peut être également dûes à un stress inconscient (en espérant que l'irm prochaine ne révèle pas de tumeur de parotides car les symptomes sont apparement similaires)... a bientot
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 03:32:01 |Tout les posts
Bonjour Cycolool,
Pour les douleurs dans l'oreille, j'ai réussi à les atténuer avec un anti-inflammatoire des articulations (Biofenac) pendant 1 semaine (2 comprimés par jour) mais c'est sur prescription médicale. En tout cas, le symptôme que tu décris est très proche du mien: douleur dans l'oreille gauche qui se propage vers les amygdales (dans la gorge, au niveau du pharynx, à gauche) , ou plutôt en sens inverse, je pense, c'est à dire de la gorge vers l'oreille. A propos, tu dis "glandes salivaires", mais voulais-tu dire amygdales?, c'est à dire les deux amas de chair visibles au fond de la bouche à gauche et à droite? Quoiqu'il en soit, mes amygdales gauches sont gonflées et les douleurs que je ressens sont comme des brûlures, des picotements.
Tiens-nous au courant de la suite
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 01:48:26 |Tout les posts
Salut à vous,
pour ma part j'ai du nouveau, à force d'en parler à mon entourage j'ai réussi à rencontrer qq'un qui m'a conseillé d'aller voir un ami ostépathe... après 2 séances de manipulations (cervicales etc...) le claquement et les douleurs (surtout dans l'oreille gauche qui decend dans la gorge vers les glandes salivaires!!) n'ont pas cessé... Donc retour chez un ORL qui n'a meme pas daigné regarder les oreilles ni meme palpé ma gorge; mais a fait l'effort de regarder le cd-rom de mon scanner - conclusion: meme si ce mec ne sait pas se servir d'un ordi (il n'a pas "réussi" à cliquer sur le bouton pour changer d'angle de vue....!) il a constaté que près de la corne supérieure de l'os hyoide se trouve une petite ossature qui soit disant serait un ligament qui s'est osséifié... et d'après lui seul un ostéopathe peut peut-etre faire qq chose... En outre mon ostéo va essayer 2 ou 3 autres petites choses et envisage de contacter un stomato pour une eventuelle gouttière à porter la nuit pour décontracter tous les muscles de la machoire...
Affaire à suivre mais en attendant le claquement je m'y suis plus ou moins fait mais les douleurs sont de + en + présentes... Suite dans pas longtemps a +
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-07 00:34:29 |Tout les posts
Bonjour Preer,
Bienvenue au club des cric-crac-gloup
Blague à part, je pense aussi sérieusement que les problèmes de dentition peuvent être fortement liés à tout ça. En fait, les trois pistes qui me semblent les plus crédibles sont (vu tous les forums et sites que j'ai lus et vu aussi mes constatations personnelles) :
1. Problèmes de mâchoires / dents (il y a notamment ce sujet - que je ne comprends pas très bien - d'occlusion dentaire). J'ai cru comprendre qu'un mauvais positionnement des dents / mâchoires entraînerait un mauvais positionnement de la langue et du coup plein de problèmes musculaires dans le cou, les épaules et même tout le corps.
2. Les reflux gastro-oeusophagiens et même gastro-laryngés (plein de sites sur le sujet). Remontées acides de l'estomac qui irritent le pharynx, le larynx et les cordes vocales (mal de gorge, voix éteinte ou voilée, picotements et brûlures, sensations qui remontent jusque dans l'oreille).
3. Les problèmes de types spasmophilie: impression de boule dans la gorge, exagération des sentations dans certaines zones du corps (ça porte un nom que j'ai oublié), tensions musculaires qui peuvent provoquer des craquements osseux ou cartilagineux.
En tout cas, comme tu dis, le stress reste le facteur déclencheur, combiné à un ou plusieurs des trois autres facteurs que je viens de citer.
Ne t'étonne pas si les symptômes ne disparaissent pas tout de suite lorsque le stress diminue. Je pense plutôt que cela se déclenche après une longue accumulation de stress (je dirais des années). C'est comme une citerne qu'on perce par dessous et qui n'en finit pas de se vider. Quelque part, c'est rassurant de voir que le corps vidange le stress, le mal être, quand on n'est pas capable de le faire consciemment. A mon avis, ç'est lié à des décisions importantes qu'on ne prend pas, des choses importantes qu'on doit dire et qu'on ne dit pas, des problèmes récurrents qu'on ne règle pas. A force de retenir, ça finit par céder et ça vidange tout seul.
Allez, courage
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-06 23:13:29 |Tout les posts
Bonjour
Cela fait maintenant 1 mois et demi que j'ai ce craquement, tout pareil que vous (important le matin,...). C'est apparu pendant une période de stress important (mémoire de DEA à rendre dans les 2 ou 3 semaines sans avoir beaucoup avancé, mais en étant en stage en même temps...). Un jour j'étais devant mon écran et j'ai avalé. Ca n'a pas craqué il me semble, par contre j'ai eu l'impression que quelque chose avait cassé dans ma gorge. Et depuis j'ai ce craquement à la déglutition. Je n'ai pas remarqué pour le côté gauche ou droit quand on s'allonge, mais le reste des symptômes est identique,j et notamment je viens de remarquer qu'en fait mes machoires ont vraiment tendance à se serrer ces derniers temps... Mais maintenant j'ai moins de raisons de stresser vu que je suis en CDI et que j'ai rendu mon mémoire. Bon il y a encore un peu de stress au niveau du couple, mais globalement....
Par contre, 2 ou 3 semaines avant le début des craquements, j'ai fait une otite aigüe (je ne l'avais pas sentie au début parce que j'étais sous anti-inflammatoires pour un problème de dos). Et à un moment j'ai commencé à avoir des acouphens. Et, depuis, je les ai toujours, ainsi qu'un craquement dans l'oreille droite quand je ferme mes mâchoires. Les acouphens ne me gênent pas trop trop (c'est comme quand on rentre d'une boîte de nuit, mais après avoir dormi : au réveil il en reste (restait plutôt) toujours un peu). Après avoir vu un ORL qui m'a prescrit 2 traitement différents, il m'a envoyé voir un stomatologue. En fait, j'ai une implantation des dents vraiment pas top et le stomato (qui est aussi orthodontiste) voudrait me faire porter une gouttière. Je l'avais vu avant d'avoir le craquement. Je dois retourner le voir avec les radios que j'ai faites il y a un mois.
Par ailleurs, depuis quelques années j'articule de plus en plus mal, ou plutôt j'ai l'impression surtout que j'ai de plus en plus de mal à faire sortir ma voix, surtout quand je suis tendu ou dans un milieu stressant, comme au boulot. Et cela est beaucoup moins marqué après quelques verres et   ou je suis donc plus détendu.
A la lecture de vos posts, Je pense que tout est lié: voix, crauqements, acouphens, et que les causes sont l'implantation dentaire qui doit être un facteur favorisant et le stress le facteur déclenchant. Du coup, je pense que je ne vais pas aller voir ma généraliste, mais plutôt aller directement voir mon stomato-orthodontiste et parler avec lui de la gouttière. Le problème est que je me vois mal débarquer en costume-cravate au boulot avec une gouttière pendant au moins 4 mois, et puis avec ma copine ça va être compliqué à gérer aussi... Le tout, sans savoir si cela servira en fin de compte à quelque chose. Je ne peux pas supprimer le stress: j'ai un boulot prenant avec beaucoup de pression, et il est hors de question d'en changer puisque j'ai 25 ans et que j'ai enfin trouvé un boulot qui me plaît après l'exploration de plusieurs voies. Je pense que je vais donc tenter la gouttière, et puis l'ostéopathie aussi.
Merci pour vos témoignages!
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-06 21:42:55 |Tout les posts
Merci Titi.
Je me sens un peu mieux ces derniers jours.
Je n'ose pas crier victoire mais j'ai l'impression d'être sur la pente remontante.
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-06 20:37:33 |Tout les posts
Bonjour abeille bzzzzzzzzzz,
Je n'ai pas pu m'empêcher de répondre suite à ton message. Ca faisait un petit temps que je n'étais plus venue sur ce forum et je vois que personne n'a encore trouvé la solution miracle à ce problème de claquement. Je suis également persuadée que ces problèmes sont en partie dus à un état de stress important. Cependant, toutes les personnes stressées n'ont pas ce problème... pq? Et bien, je suppose que c'est à cause de la physiologie de chaque personne. En effet, moi-même, j'avais des claquements il y a quelques mois (maintenant je n'ai pratiquement plus jamais de claquement) alors que j'étais assez anxieuse et je savais également que j'avais mon os hyoïde de travers. Le problème est que le larynx intervient à la fois dans la déglutition et la phonation. Toutes ses structures sont vivement impliquées dans le sens où lorsqu'on déglutit, le larynx monte. Le rapport avec l'anxiété est assez logique dans le sens où toutes les structures du larynx (les cartilages et l'os hyoïde) sont rattachées entre elles par des muscles, des ligaments... Par conséquent, si on est stressé, il arrive très fréquemment que l'un de ces muscles soit plus tendus et qu'il rapproche l'une ou l'autre structure et cela altère la mécanique du larynx lors de sa montée au niveau de la déglutition--> d'où le claquement. (C'est la même chose pour les problèmes de contracture au niveau des épaules (ou ailleurs), et la kiné fait un bien fou avec des petits massage pour décontracter le tout!!!) Autre conséquence possible de ces changements dus au stress : des problèmes de voix, généralement un forçage vocal est à craindre. Voilà! Je pense avoir tout dit.
Donc, je pense qu'il faut apprendre à gérer son stress et si on n'y arrive pas tout seul, un psy peut peut-être aider (mais ça prend du temps). En parallèle, il me semble opportun d'aller trouver un ostéo (un orl ne fera rien pour remettre les structures en place) qui travaille, et j'insiste là-dessus, au niveau du larynx... c'est très rare. J'en connais un seul, c'est A. Piron, il travaille très souvent à Lyon. Je suis en formation avec lui, c'est pour ça que je peux le conseiller.  
Voilà, j'espère pouvoir aider quelqu'un par mon témoignage.
Bonne chance à tous.
Réponse

Accessoires Signaler

Rank: 8Rank: 8

Post sur le : 2013-11-06 19:35:18 |Tout les posts
Ca fait du bien de lire ce forum, car beaucoup des symptomes décrits correspondent aux miens. J'ai 37 ans et depuis 8 mois environ, j'ai la sphère ORL qui déconne. Ca a commencé par une légère impression de boule dans la gorge quand j'avalais ma salive. Ensuite, j'ai commencé à ressentir ces fameux claquements dans la gorge, toujours en avalant la salive, mais aussi de la nourriture. J'ai également l'impression que la base de mon cou est serrée, comme s'il y avait un foulard ou une cravate trop serrée. C'est bizarre car quand je tire sur la peau ça va mieux mais ca se resserre très vite. Un autre symptome très constant sont mes mâchoires: elles sont presque toujours serrées, sauf quand je fais attention et que je m'oblige à les détendre. J'ai aussi des problèmes de voix: voilée, parfois rauque, je peux entendre des genres de crépitements (comme des bulle qui pétillent) quand je tiens un "aaaa" ou un "eeeee" pendant longtemps. J'ai aussi un mal quasi constant à gauche qui remonte dans l'oreille à certains moments, parfois des sensations de brûlure brèves mais intenses au fond de la gorge (larynx). Pendant plusieurs semaines, j'ai eu le côté gauche de la pomme d'adam gonflé (car j'avais trop touché je suppose). Je crache aussi parfois des glaires transparents que je vais chercher très profond et qui ont une texture élastique (je suis sur le point de vômir quand je fais ça).
Pour l'instant, ces symptômes se présentent comme sur des cycles journaliers: ok le matin, ca commence à déconner l'après-midi, summum entre 16h00 et 20h00, amélioration le soir
Depuis 8 mois je suis stressé, angoissé, gêné, irrité par ces problèmes. J'ai fait 2 laryngoscopies (caméra qui passe par le nez), une prise de sang, une radio de l'oeusophage et 1 scanner laryngé: rien !!!!!!!!!!
J'ai aussi pris des médicaments homéopathiques (phosphore) et fait pas mal d'auto-médication: gaviscon, relaxant musculaire, etc.... Rien
Ca continue et je dirais même que ça s'empire. Je n'arrive pas surmonter la peur du cancer de la gorge (j'ai fumé pendant 16 ans et je viens de m'arrêter il y a 15 jours).
Mais d'un autre côté, je me raisonne et je me dis que tout ça pourrait être une spirale de stress qui s'auto-alimente.
Actuellement, je réfléchis sur les aspects suivants:
- Lorsque je fais du sport, que je pense à autre chose ou que je me relaxe vraiment, les symptômes diminuent, ça doit donc être psycho.
- Je sens que je suis tendu (en particulier la mâchoire, et aussi ce "foulard" à la base du cou), et comme plusieurs le disent sur ce site, cela peut provoquer des sensations en chaîne, ce serait donc aussi plutôt psycho (peut-être un genre de spasmophilie)
- Ces dernières années n'ont pas été terribles pour moi: situation de couple fondamentalement insatisfaisante avec beaucoup d'attentes décues et de choses cassées.
- Vie professionnelle très intense, stressante et dans une ambiance qui ne me correspond pas bien
- J'ai l'impression d'avoir de grandes décisions à prendre que je ne prends pas (quitter ma copine et mon boulot). La seule bonne décision récente que j'ai prise c'est l'arret de fumer.
- Je dois admettre que mes craintes précèdent mes symptômes. C'est à dire que depuis le début je focalise sur le cancer du larynx et qu'à force de craindre les symptômes, c'est comme si je les provoquais.
- mon entourage, ma famille et les médecins n'ont pas l'air de me trouver malade. En particulier mon problème de voix, personne n'a l'air de s'en émouvoir, ni même de le remarquer. Ca ne doit donc pas être si terrible. En fait je pense que j'amplifie toutes ces sensations à cause du stress et que cette zone ORL est devenue hyper-sensible.
- Toujours à propos de ma voix: j'ai remarqué qu'elle déraille surtout quand je parle à d'autres personnes (et que j'ai peur qu'elles remarquent quelque-chose). Mais quand je parle tout seul pour tester, c'est beaucoup moins fort
J'attends vos commentaires.
bon courage à tous
Réponse

Accessoires Signaler

Vous devez vous connecter d'abord connect | Register

Contact us| Archive| Soins Santé .

GMT+1, 2014-07-26 08:59 , Processed in 0.127057 sec., 26 queries .

Powered by Soins Santé! 7.2

Release 20121101, © 2001-2014 Soins Santé.

Top